La respiration

La respiration est essentielle pour la vie. Nous pouvons vivre sans eau ou nourriture pendant quelques jours, mais nous ne resterons en vie que quelques minutes sans air. L’air est une source principale d’énergie, et la respiration est le mécanisme l’absorbant.

L’état du mental et l’état du système nerveux peuvent avoir un effet profond sur la respiration, et vice versa. Lorsqu’on est perturbé ou inquiet, la poitrine se serre et la respiration devient superficielle et rapide.

Comme beaucoup de gens, il se peut que vous respirez superficiellement, autrement dit l’air ne remplit pas complètement vos poumons. Cette situation est mauvaise pour votre santé, en plus d’affecter votre capacité à vous détendre et à vous centrer. Sur l’inspiration, le diaphragme se contracte et s’aplatit contre les organes internes, permettant aux poumons de se dilater pour se remplir d’air frais. Sur l’expiration, le diaphragme se détend, montant jusqu’aux poumons et aidant à éliminer l’air usé.

En expirant, assurez-vous de ne pas raidir l'abdomen, afin de permettre au diaphragme de descendre en laissant les poumons se remplir d'air.

L'expiration doit durer deux fois plus de

temps que l'inspiration.

Comment respirer plus profondément:

Cet exercice de respiration se sert du diaphragme pour dilater et contracter l’abdomen.

Beaucoup de gens se contentent de dilater leur cage thoracique, ce qui suscite une respiration superficielle. La respiration abdominale aide par ailleurs à parer au stress et à avoir un ventre plat et dur.

 

Quand effectuer cet exercice :

Avant toute méditation ou lorsque vous désirez pratiquer la respiration d’une manière plus saine, plus paisible et énergisante.

Lors de moments de stress ou de colère, nous avons tendance à retenir notre souffle et notre respiration devient plus superficielle en se faisant depuis le haut de la poitrine.

 

Pour commencer, allongez-vous confortablement. Puis, quand vous serez à l’aise avec l’exercice, vous pourrez pratiquer cette respiration debout ou assis.

 

 1.    Placez une main sur votre abdomen et une main sur votre poitrine. Rentrez le ventre et expirez profondément. À la fin de l’expiration, contractez les muscles de votre estomac pour aplatir légèrement celui-ci. Ce faisant, vous sentirez les muscles du diaphragme monter, comprimant l’air et le faisant sortir du corps. Poussez autant d’air que possible hors de vous sans forcer, jusqu’à sentir vos poumons vides.

 

 2.     En détendant les muscles de l’estomac, prenez une longue inspiration et sentez votre ventre qui se dilate sous vos mains, comme un ballon.  Percevez la descente de votre diaphragme, à mesure que le bas des poumons se remplit d’air, puis le haut. Ne forcez pas pour ne pas susciter une tension et gâcher l’effet. Quand votre abdomen semble plein, expirez de nouveau et répétez l’étape 1.

 

Pratiquez ainsi la respiration abdominale pendant dix minutes. Gardez à l’esprit qu’une durée d’expiration deux fois plus longue que la durée de l’inspiration aide le corps à se détendre et à se libérer des réactions au stress. 

Au début, ne pratiquez pas excessivement cette technique. Commencez par trois respirations à la fois, puis augmentez progressivement le nombre de répétitions.

Levez-vous prudemment après avoir achevé votre pratique.

Par le souffle notre corps s’unit avec le ciel. C’est le pont entre le haut et le bas, le terrestre et le divin, le solide et le subtil.

Reprendre conscience de votre souffle, c'est reprendre conscience de votre vie.

 

Retour page méthodes

© 2023 by My Weight Lost Journey. Proudly Created with Wix.com